Ce site n'est visionnable qu'en paysage.

Brut Réserve

Terroir : Montagne de Reims : Pinot Noir et Chardonnay de Ludes Premier Cru (Les Hautes Plantes, Champs des Dames, St Mards, Vignes Saint Jean, Les Noues), Ormes (Les Montées).
Vallée de la Marne : Meunier et Chardonnay de Mareuil le Port (Les Mizis, Maisoncelle, La Côte aux Châtaigniers).

Assemblage : 30% Chardonnay, 35% Pinot Noir et 35% Pinot Meunier dont 30% de vins en réserve perpétuelle élevé en demi-muids.

Vinification : 60% sous bois et 40% en petites cuves
Fermentation lente, élevage sur lies
Prise de mousse : sous capsules, 24 mois d’élevage sur lattes

Personnalité : les 3 cépages à part égale composent cette cuvée, nous recherchons les identités fortes de chaque terroir pour nous permettre un assemblage équilibré. La froide souplesse des Meuniers de la Vallée de la Marne associée à la précision minérale du terroir de Ludes, enrichies du grain de Pinot des terroirs sablo-calcaires d’Ormes, apportent complexité, richesse et longueur à cette cuvée. Les 30% de vins de réserve élevés en réserve perpétuelle assurent le style et la patine de la cuvée tout en respectant l’année de base.


Production : • 2011 : 53 164 bouteilles / 2 146 magnums / 224 Jéroboams
• 2012 : 62 197 bouteilles / 4 135 magnums / 285 Jéroboams
• 2013 : 62 197 bouteilles / 4 135 magnums / 285 Jéroboams

Dégorgement : janvier, juillet et octobre.

Dosage : 7g/L en liqueur traditionnelle.

Notes des professionnels (actualisées 04/2016) :
• Bettane et Desseauve : 16/20
• La Revue du Vin de France : 15/20
• Antonio Galloni – Vinous Media : 92 points
• Wine Spectator : 92 points / Top 100 in 2015
• Peter Liem - champagneguide.net : ★(★) « (…) it’s balanced well by its vibrant, succulent core of fruit. It feels clean, precise and elegant, supplemented by a sophisticated texture (…). »

Les Beaux Regards

La vigne : Les Beaux Regards est un assemblage de deux parcelles de chardonnay de Ludes premier cru. Les Beaux Regards plantés en 1964 et les Clos plantés en 1970, toutes deux sur des sols sableux-argilo-limoneux.

Assemblage : 100% Chardonnay

Vinification : sous bois, fûts de 1 à 4 vins. Tirage sous liège, élevage sur lie en cave de 32 mois.

Personnalité : Volume et précision de raisins issus de vieilles vignes, c’est un bonheur de vinifier des raisins de ce niveau sous bois dans des fûts de 350l. L’élevage sur lies favorise l’apport de gras nécessaire à l’épanouissement d’un chardonnay. Le 2011 offre une palette aromatique fraîche sur les fruits jaunes et les agrumes. Il se dégustera sur 6 années minimum.

Production : Tirage sous liège.
• 2005 : 2280 bouteilles
• 2006 : 3033 bouteilles
• 2007 : 3776 bouteilles
• 2008 : 3411 bouteilles
• 2009 : 2 898 bouteilles
• 2010 : 4 098 bouteilles
• 2011 : 3 616 bouteilles

Dégorgement : janvier.

Dosage : 3g/L.

Notes des professionnels (actualisées 04/2016) :
Base 2011
• La Revue du Vin de France : 17/20
• Antonio Galloni – Vinous : 90 points
• Bettane et Desseauve :17.5/20
Base 2010
• La Revue du Vin de France : 17/20
• Jacques Dupont – Le Point : 17.5/20
• Antonio Galloni – Vinous : 93+ points
• Peter Liem - champagneguide.net : ★★(★) « While Les Beaux Regards used to be a non-dosécuvée, Bérêche has decided to convert it to an extra brut as of this release, with 2 g/l of dosage. For me, this is a positive development: it retains its tense, linear structure and precise focus, yet it acquires more subtlety of flavor, feeling a little less demanding and austere. This is a highly impressive wine, particularly on the long, chalk-drenched finish—there’s plenty of ripe fruit to give it complexity and completeness, but it’s the mineral expression here that makes this really exciting. Last tasted: 9/14 »

Rive Gauche

La vigne : Meuniers plantés en 1969 sur des sables argileux de la Vallée de la Marne. Rive Gauche est issu d’une seule parcelle, Maisonselle, à Mareuil le Port. Mes sols y sont peu profonds et laissent vite la place au tuffeau et aux pierres meulières.

Assemblage : 100% Meunier

Vinification : Sous bois, fûts de 2 à 5 vins. Tirage sous liège, élevage sur lies en cave de 32 mois.

Personnalité : Émouvant, sensible, unique, le pur Meunier est chaque année un beau challenge. Cela nécessite une grande précision dans l’élevage et donc une grande précision dans le choix de la date de cueillette, nous privilégions un élevage dans des fûts de gros volume pour une meilleure restitution de l’identité Meunier. 2011 se présente dans une maturité exceptionnelle, les vendanges de fin août furent profitables au Meunier. Un vin de gourmandise à déguster avec des cochonnailles.

Production : Tirage sous liège
• 2007 : 1697 bouteilles
• 2008 : 1622 bouteilles
• 2009 : 1666 bouteilles
• 2010 : 2 907 bouteilles
• 2011 : 4 046 bouteilles

Dégorgement : novembre

Dosage : 3g/L.

Notes des professionnels (actualisées 04/2016) :
Base 2011
• Bettane et Desseauve : 17/20
• Antonio Galloni – Vinous Media : 89 points
Base 2010
• Bettane et Desseauve : 16.5/20
• La Revue du Vin de France : 17/20
• Antonio Galloni – Vinous Media : 92 points
• Peter Liem - champagneguide.net : Rating: ★★(★) « Like all of Bérêche’s 2010s, this is racy and tense, showing prominent acidity, yet it conceals a hidden depth of ripe fruit, feeling sleek, pure and complete. It’s infused by a stony, earthy minerality that persists throughout the long finish, and it’s complemented by an elegant texture that’s unusually silky for meunier. This is yet another outstanding release of this single-vineyard champagne, further cementing its place among the very best 100-percent meunier champagnes available today. Last tasted: 9/14 »

Campania Remensis

La vigne : Nous sommes à Ormes sur le secteur OUEST de la Montagne de Reims, exposition SUD, sur des limons et des sables calcaires, pour des vignes plantées dans les années 70. Les sols y sont légers et très drainants.

Assemblage : 65% Pinot Noir, 30% Chardonnay et 5% de Coteaux Champenois Ormes Rouge « Les Montées ».

Vinification : sous bois, fût de 3 à 6 vins. Tirage sous liège, élevage sur lies en cave de 36 mois.

Personnalité : Rosé de délicatesse et de sujétion, plus profond qu’extraverti, la texture et le grain de Pinot Noir prennent ici tout leur sens.

Production : Tirage sous liège.
• 2009 : 4144 bouteilles / 31 magnums
• 2010 : 5 067 bouteilles
• 2011 : 5081 bouteilles / 217 magnums

Dégorgement : mai

Dosage : 4g/L

Notes des professionnels (actualisées 04/2016) :
Base 2011
• Bettane et Desseauve : 16/20
• La Revue du Vin de France : 16/20
• Antonio Galloni – Vinous Media : points
• Jacques Dupont – Le Point : 17/20
Base 2010
• Jacques Dupont – Le Point : 17/20
• Peter Liem - champagneguide.net : ★★★ « It’s the second release of Campania Remensis, after the 2009, but it really has its origins in the Instant Rosé No. 1, which was a one-off cuvée that Bérêche made in 2006. The 2010 is a fine successor to these, and in fact, it ultimately surpasses both of them: it’s unbelievably elegant and lithe, complementing its subtly fragrant fruit with a silky, sophisticated texture, and its delicate flavors unfold on the palate with precision and grace. For all its charms, it’s an exceptionally discreet champagne, and one that’s easily overlooked—spend some time with it, though, and you’ll find a wine of unusual finesse, harmony and expression of place. Last tasted: 9/14 »

Le Cran 2008

La vigne : Le Cran est un assemblage de deux parcelles, deux cépages, et deux expositions sur le même terroir d’altitude du Cran de Ludes. Les Crans d’en haut, premièrement, plantés de Chardonnay en 1969 exposés à l’OUEST et la vigne St Jean, qui lui tourne le dos, plantée de Pinot Noir en 1973, exposée à l’EST, toutes deux installées sur un terroir de craie. Ces deux parcelles comptent parmi les plus belles du domaine, les acidités y sont toujours élevées, ce qui nous permet de rechercher une maturité poussée.

Assemblage : 50% Chardonnay – 50% Pinot Noir.

Vinification : Sous bois, fûts de 1 à 3 vins. Tirage sous liège, élevage sur lies en cave de 84 mois.

Personnalité : D’une fierté remarquable, il ne se goûte jamais très rapidement, ces vins ont besoin de temps pour digérer la présence calcaire du sol. Les pH sont toujours très bas garantissant une grande sécurité de vieillissement.

Production : • 2004 : 3035 bouteilles / 243 magnums
• 2005 : 2736 bouteilles / 359 magnums
• 2006 : 3028 bouteilles / 414 magnums
• 2007 : 2 567 bouteilles / 108 magnums
• 2008 : 2 269 bouteilles / 196 magnums
• 2009 : 4 035 bouteilles / 292 magnums

Dégorgement : avril.

Dosage : 3g/L.

Notes des professionnels (actualisées 04/2016) :
Le Cran 2007
• La Revue du Vin de France : 16,5/20
• Peter Liem - champagneguide.net : ★★(★) « (…)The 2007 is the finest edition yet, feeling densely fragrant and rich in body without being weighty, and carrying itself with an effortless grace and poise. It finishes with long, resonant aromas, demonstrating a subtle complexity and an intense soil signature, and while it’s obviously still a youthful wine, it’s already so expressive and compelling»
Le Cran 2006
• Bettane et Desseauve :17.5/20
• Peter Liem - champagneguide.net : ★★(★) « It's a step up from the previous two releases, feeling finer in tone than the 2005 and more complex and more harmonious than the 2004, and its finish is particularly impressive, showing a subtle nuance and outstanding length. »

Reflet d'Antan

La vigne : Montagne de Reims. Pinot Noir et Chardonnay de Ludes Premier Cru (Les Hautes Plantes, Champs des Dames, St Mards, Vignes Saint Jean, Les Noues), Ormes (Les Montées).
Meunier et Chardonnay de Vallée de la Marne : Mareuil le Port (Les Mizis, Maisoncelle, La Côte aux Chataigniers).

Assemblage : Uniquement des vins en réserve perpétuelle , 30% Chardonnay, 35% Pinot Noir et 35% Pinot Meunier.

Vinification : Sous bois en demi-muids. Tirage sous liège, élevage sur lie en cave de 41 mois.

Personnalité : Délicat et puissant en même temps, souvent très naturel, il faut aller vers lui, le comprendre, l’attendre...
Témoignage d’années dans plusieurs demi-muids (fût de 600l), succession d’une qualité de vin sur plusieurs générations. Reflet d’Antan est un moment unique, une sensation de vinosité, de richesse, de plénitude avec toujours la signature crayeuse en final.

Production : Tirage sous liège
• 2004 : 2496 bouteilles / 50 magnums
• 2005 : 2862 bouteilles / 89 magnums
• 2006 : 3687 bouteilles / 285 magnums
• 2007 : 3319 bouteilles / 382 magnums
• 2008 : 3886 bouteilles / 281 magnums
• 2009 : 3 621 bouteilles / 245 magnums
• 2010 : 3 887 bouteilles / 429 magnums

Dégorgement : mai

Dosage : 6g/L

Notes des professionnels (actualisées 04/2016) :
• Bettane et Desseauve : 17/20
• La Revue du Vin de France : 17.5/20
• Jacques Dupont – Le Point : 17/20
• Peter Liem - champagneguide.net : ★★(★) « In recent years, Bérêche has sought to make the Refletd’Antan feel fresher and less oxidative, and this has been to the wine’s benefit: oftentimes when older wines are stored in a perpetual cuvée, particularly in wood, they can rapidly become heavily burnished and patinated. By slightly increasing the emphasis on the younger wine, Bérêche has succeeded in expressing the complexity and character of the older wines while imparting more freshness and energy to the overall blend. This release, based on 2009 and containing wines dating back to 1985, is the finest version I’ve tasted yet, deftly navigating a balance between a broad, expansive richness and a lively, elegant structure. It’s noticeably finer in texture and tone than previous releases of this cuvée have been, retaining a savory, mature complexity yet feeling refined and cleanly precise. Last tasted: 9/14 »

Les Montées

La vigne : Plein sud sur le secteur Ouest de la Montagne de Reims, à Ormes (le pays de notre grand-mère paternelle), une terre de limon et de sable calcaire, une texture fine très drainante, 0.38 ares plantés de Pinot Noir et Meunier en 1965.

Assemblage : 75% Pinot Noir-25% Meunier.

Vinification : sous bois pendant 16 mois. Mise en bouteille à la chèvre à 2 becs.

Personnalité : Fragile et unique, chaque année la même vigne est destinée à produire le rouge de la maison afin d’assurer la production de Campania Remensis mais également pour le challenge de réaliser un grand vin rouge dans une région extrême. Uniquement quelques fûts les bonnes années, les vins sont élevés 18 mois dans le respect de leur rythme. La mise en bouteille se réalise par gravité avec une chèvre à 2 becs, bouteille par bouteille en prise direct sur le fût.

Production : 2 à 3 pièces par année.

Mise en bouteille : février.

Coteaux Rouges 2014

Surface : 0,25 ha

Age des vignes : 60 ans

Altitude : 113m - 5% de pente

Production : 800 bouteilles

Terroir : Petite Montagne de Reims, Ormes, Pinot Noir et Meunier

Sol : Profond, Argile, Calcaire, Sable

Assemblage : 75% Pinot Noir, 25% Meunier - Millésime 2015

Elevage : Macération de 8-10 jours avec 70% des grappes entières, puis élevage sous bois de 18 mois, mise en bouteille à la chèvre à deux becs. Aucun collage ni filtration.

Mise en bouteille : Mai 2017

Disponibilités : Septembre 2017

Rilly la Montagne 2013

Surface : 0.40 ha

Âge des vignes : 35 ans

Altitude : 178m - 22% de pente

Production : 2 250 bouteilles

Terroir : Montagne de Reims, RIlly la Montagne "Les Sablons"

Sol : Sol peu profond, très calcaires et sableux en surface.

Assemblage : 100% Pinot Noir - Millésime 2013

Elevage : Fermentation lente en fûts, élevage sur lies, +36 mois de cave sur lattes, prise de mousse sous bouchon liège.

Dégorgement : Mars 2017

Disponibilité : Septembre 2017

Dosage : 3g/L

Nous souhaitons intervenir le moins possible tout en accompagnant de la meilleure manière le fruit de notre travail. - Lire -

article

Le travail du vin s’inscrit dans la parfaite continuité du travail à la vigne. Ainsi nous souhaitons intervenir le moins possible tout en accompagnant de la meilleure manière le fruit de notre travail. Cela passe par une récolte manuelle de qualité en choisissant les plus beaux raisins.

Nous réalisons une presse des plus délicate en fonction de l’écoulement des jus afin d’obtenir une extraction régulière. La fermentation alcoolique est lente et continue en petit contenant.

Elevage sur lies fines, soutirage par gravité, tout est réalisé dans le sens du vin avec respect et précision des gestes. Les mises en bouteille ont lieu fin mai. L’ensemble des cuvées sont tirées sous liège à l’exception des bouteilles de Brut Réserve. Nos vins reposent ensuite 2 à 8 ans en cave selon les cuvées.

Les dégorgements sont réalisés avec un maximum de contrôle humain, mirage, vérification olfactive de chaque bouteille suite à la prise de mousse sous liège. Dosage modéré en liqueur traditionnel.